Actualités :        -    

samedi 12 novembre 2011

Semaine du 14 au 20 novembre

Bratislava (Challenger 85 000$)
   Maxime Teixeira entre dans le tableau principal de Bratislava.
1er tour : - Teixeira (165) d. Pashanski (427) 61 61
   Maxime a été sans pitié aujourd'hui pour son adversaire, qui a rendu les armes en 43 minutes. Voilà 6 points et une victoire qui vont faire du bien au jeune Français.
2ème tour : Stakhovsky (62) d. Teixeira (165) 61 63
   Maxime n'a pas fait le poids contre l'Ukrainien et s'incline 1h10. Le Français n’arrive toujours pas à accrocher les membres du top 100 et va devoir progresser pour améliorer son classement.


Montevideo (Challenger 50 000$)
   Guillaume Rufin et Axel Michon poursuivent leur tournée Sud Américaine en Uruguay.
1er tour : - Brzezicki (218) d. Rufin (234) 57 64 62
                 - Felder (271) d. 
Michon (255) 75 57 62

   Défaite au 1er tour de Guillaume Rufin, qui a été lâché par son service sur ce match. En effet, il n'a réalisé que 2 aces pour 5 double fautes, et a concédé 10 balles de break. Dommage car le Français avait une belle occasion d'accéder au 2nd tour et d'emmaganiser quelques points ATP.
   Après Guillaume c'est au tour d'Axel de s'incliner dès son entrée en lice dans ce Challenger. Ce marathon de 3h07 a finallement souri au joueur le plus opportuniste. En effet, l'Uruguayen a converti 8 balles de break sur 11 contre 6 sur 15 pour le Français.


Salzburg (Challenger 42 500$)
   Benoit Paire rejoint l'Autriche pour un Challenger sur dur.
1er tour : - Paire (112) d. Struff (240)  76(3) 46 76(4)
   Au terme d'un match plus serré que ce à quoi on pouvait s'attendre, c'est Benoit qui sort vainqueur de ce duel de 2h32. Néanmoins tous ces efforts dépensés pour venir à bout d'un joueur issu des qualifications ne laissent rien présager de bon pour la suite du tournoi, mais on sait que le jeune Français est capable de tout et que si la confiance et l'envie reviennent il est tout à fait capable d'inverser la tendance. A Benoit de prouver qu'il a envie d'aller loin dans ce tournoi.
2ème tour : Paire (112) d. Janowicz (191) 76(6) 26 63
   Benoit se qualifie pour les quarts de finale. Après un premier set très indécis (seulement 2 balles de break concédées dans le set, au profit de Benoit, toutes deux sauvées par son adversaire), et conclus 8 points à 6 au tie break par le Français, celui-ci se fait surprendre par le Polonais dans la deuxième manche sur le score de 6 jeux à 2. Benoit fait alors parler le classement dans la troisième manche et s'impose au final 76 26 63 en 2 heures de jeu. Le prochain tour parait aussi à sa portée puisqu'il rencontre l'Allemand Peter Gojowczyk, sorti des qualifications.
1/4 de finale : Paire (112) d. Gojowczyk (269) 46 76(7) 40 ab
  
Victoire de Benoit dans la douleur. Le Français est apparu très nerveux dans le premier set, où il s'est plusieurs fois énervé suite à des décisions de l'arbitre. Le 2ème set a été très accroché et c'est Benoit qui a fait la différence en faisant jouer l'expérience pour remporter ce tie break après avoir sauvé 2 balles de match. C'est à ce moment que son adversaire fait appel pour la 1ère fois au kiné, et après avoir concédé les 4 premiers jeux du 3ème set il décide finalement de rendre les armes...et de permetre à Benoit d'atteindre la 1/2 finale de ce Challenger. A noter la performance de Benoit qui réalise 19 aces pour 3 double fautes dans ce match. Encore une victoire compliquée, mais l'essentiel reste que le Français engrange des points pour se rapprocher du top 100.
1/2 finale :
Paire (112) d. Haider-Maurer (126) 62 30 ab 
    Pour la deuxième fois de la semaine, Benoit profite du forfait de son adversaire. Il est vrai que l'Autrichien s'est plaint à plusieurs reprises du dos et a fait appel au kiné en fin de première manche pour se faire masser la cuisse, mais on ne peut cependant pas lui enlever sa victoire : il a joué à un très bon niveau durant ce match. Une fois de plus solide au service (8 aces, 1 double faute, 69% de premières balles),  le Français a aussi montré un bel engagement avec une belle couverture de terrain et des variations de jeu (dont plusieurs amorties réussies, qu'il affectionne tant). Benoit se retrouve donc en finale face à Grega Zemlja qui s'est défait de Karol Beck au terme d'un combat de 2 h. Grace à ce résultat il devrait se rapprocher encore un peu plus du top 100 dès la semaine prochaine.
Finale : - Paire (112) d. Zemlja (123) 67(6) 64 64

 Benoit s'impose finalement au terme d'un match très disputé (107 points remportés par le Français contre 102 à son adversaire).
Dès les premiers jeux, le ton était donné : cette finale sera un duel de serveurs, d'ailleurs aucune balle de break n'a été concédée durant le premier set. Lors du tie break, Grega Zemlja prend l'ascendant et se détache pour mener 5 points à 1. Benoit s'accroche pour sauver 3 balles de set, et revient à 6 partout. Mais le Slovène ne lâche pas et s'adjuge la première manche 2 points plus tard.  Benoit a élevé son niveau de jeu pendant le deuxième set alors que son adversaire paraissait un peu plus émoussé par les efforts fournis plus tôt. Cette manche ne pouvait pas échapper à l'Avignonnais. La dernière manche s'annonce sous les mêmes auspices; mais à 4-2, le Slovène retrouve un second souffle et surtout retrouve ses grandes frappes et de la justesse. Il fait voyager Benoit aux quatre coins du terrain, pour recoller à 4 jeux partout. Le Français ne s'affole pas, il refait le break pour mener 5-4 et conclut sur une dernière volée de revers, avant de s'effondrer de soulagement au filet.
   C'est une victoire qui fait du bien au moral, et qui montre que Benoit a les nerfs pour aller au bout d'un tournoi (malgré des débuts un peu poussifs); au delà du titre, c'est surtout une victoire qui lui assure une place dans le top 100 et probablement l'obtention de son meilleur classement.


Bratislava (ITF 25 000$)

   Kristina est engagée cette semaine dans un tournoi sur dur à Bratislava.
1er tour : - Mladenovic (183) d. Zec-Peskiric (264) 63 75
   Victoire de Kristina qui a été solide dans ce match contre une adversaire à sa portée, malgré une petite hésitation pour conclure ce match : à 63 54 et alors qu'elle sert pour le match, Kristina se fait débreaker et on craint alors la crispation chez la Française, mais elle se reprend, breake son adversaire et conclut le match aisément sur son service. Le prochain tour s'annonce autrement plus compliqué face à Tsurenko qui a battu Vrljic en 2 sets.
2ème tour : Tsurenko (111) d. Mladenovic (183) 63 64
    C'était un match un compliqué pour Kristina qui s'incline en 2 sets. C'est pourtant la Française qui prend le meilleur départ dans ce match, et qui se détache pour mener 3 jeux à 1. Malheureusement, l'Ukrainienne recolle aussitôt, remporte le set, puis réalise le break d'entrée de deuxième manche. Kristina parvient a sauver 3 balles de double break pour rester dans cette partie. S'ensuit alors une série de break et débreak (6 au total dans le deuxième set) : mais Tsurenko se montre plus solide en fin de partie et parvient à remporter sa mise en jeu, puis le match. C'est dommage pour Kristina qui a pourtant accroché son adversaire la plupart du temps, mais qui n'est pas parvenue à élever son niveau de jeu sur les points clés.
  

2 commentaires:

Dieu a dit…

A noter que pour la 4ème fois consécutive, Kiki est en finale en double cette semaine, associée à N.Broady. Elles rencontreront les soeurs Pliskova, tête de série n°1, ce samedi. Souhaitons à Kristina une 4ème victoire consécutive !

Dieu a dit…

4ème titre consécutif en double pour Kristina, cette fois associée à Naomi Broady. Elles sortent victorieuses de ce match sur le score de 5/7 6/4 10/2. Kristina est la deuxième meilleure joueuse française de double, se classant à la 101ème place cette semaine, et glanera probablement quelques places de plus avec cette victoire.
C'est peut-être une porte qui pourrait s'ouvrir à elle en équipe de Fed Cup ?